Suffragium dedit !

lundi 6 décembre 2021
par  Stéphanie Rochatte
popularité : 1%

Les latinistes de 4ème ont procédé à l’élection d’un magistrat : lisez l’article pour savoir qui est notre nouveau Questeur !

Les latinistes étudient en 4ème les débuts de la République romaine et explorent ses institutions.
Leur expérience des élections leur a fait prendre conscience que République ne signifiait vraiment pas démocratie !
Seule entorse : nous avons décrété que contrairement à la réalité antique qui excluait les femmes de la citoyenneté, filles et garçons participeraient tous à l’expérience.

1ère étape : les élèves ont été répartis en 5 classes sociales. Cette répartition se faisait par recensement : ainsi les plus riches des citoyens constituaient la PRIMA CLASSIS. Eux seuls pouvaient prétendre à être élu magistrat, et donc à diriger Rome. Ainsi, IVANA IONA BONA et ANAELVS AGBVS AVDAX se sont déclarés candidats à la questure. Ils ont réuni leurs clients* et ont commencé à faire campagne.
Les autres patrons*, non candidats, ont également réuni leurs clients et déclaré leur soutien à un candidat par voie d’affiches.
Chaque groupe a ainsi d’abord observé et traduit des affiches électorales recueillies sur les murs de l’Antique Pompéi puis en a rédigé.

Les affiches électorales étaient peintes en lettres rouges sur les murs :

2ème étape : les deux candidats, revêtus de leur toge blanchie à la chaux ((= étymologie de candidat) ont prononcé leur discours en latin devant leurs partisans.

3ème étape : les citoyens sont passés par le PONS SVFFRAGIVM pour procéder au vote.
"In cista tabellam depono" : je dépose ma tablette dans l’urne.
"Suffragium dedit" : A voté !

Et... les CLASSES quarta et quinta n’ont même pas pu voter ! En effet, on procède au dépouillement à chaque classe votante (et même centurie) si bien que quand le nombre de voix requise est atteint, on arrête le vote !

Et c’est ANAELVS AGBVS AVDAX qui a été élu questeur cette année (= il est chargé des dépenses publiques). Gageons qu’il tiendra ses promesses électorales !

*Patrons et clients dans la Rome antique
Ce système associait des citoyens romains selon leur fortune et leur influence dans une forme d’assistance mutuelle : le patronus aide son client en lui donnant quotidiennement de quoi vivre et le défend en justice ; en échange ses clients l’accompagnent, le soutiennent lors des élections...


Portfolio

JPEG - 438 ko JPEG - 465.8 ko JPEG - 290.7 ko JPEG - 451.1 ko JPEG - 245.4 ko JPEG - 201.5 ko

Agenda

<<

2022

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 23 janvier 2022

Publication

469 Articles
18 Albums photo
14 Brèves
16 Sites Web
67 Auteurs

Visites

340 aujourd’hui
618 hier
1108800 depuis le début
29 visiteurs actuellement connectés